Hymne à Inanna, sainte prêtresse du ciel

Je poursuis la traduction (de l’anglais vers le français) partielle du livre de Diane Wolkstein et Samuel Kramer, Queen of Heaven and Earth, her stories and hymns from Sumer. Voici le premier des sept hymnes à Inanna. L’adaptation de Wolkstein se base en partie sur la thèse de doctorat de David Reisman, présentée au Département Oriental de l’Université de Pennsylvanie (1969), intitulée The Sumerian Royal Hymns ainsi que sur le livre From Poetry of Sumer de Samuel N. Kramer.

Pour lire l’Hymne second à Inanna : Tempête de Tonnerre Fracassant, c’est ici !

Extrait des Sept Hymnes à Inanna. Hymne premier : La Sainte Prêtresse du Ciel.

Je dis, « Salut ! » à la Sainte qui apparaît dans les cieux !
Je dis, « Salut ! » à la Sainte Prêtresse du Ciel !
Je dis, « Salut ! » à Inanna, Grande Dame du Ciel !

Saint Flambeau ! Tu emplies le ciel de lumière !
Tu éclaires le jour à l’aube !

Je dis, « Salut ! » à Inanna, Grande Dame du Ciel !

Fabuleuse Dame des Dieux Annuna ! Couronnée des grandes cornes,
Tu emplies les cieux et la terre de lumière !

Je dis, « Salut ! » à Inanna, Première Fille de la Lune !

Puissante, majestueuse et rayonnante,
Tu brilles de mille feux le soir,
Tu éclaires le jour à l’aube,
Tu te tiens dans les cieux comme le soleil et la lune,
Tes merveilles sont connues tout à la fois en haut et en bas,
À la grandeur de la sainte prêtresse du ciel,
Pour toi, Inanna, je chante !

La Grande Déesse, par Libellune

La Grande Déesse, par Libellune

Publicités