Lilith : De Certaines Théories Juives

Par Baphomet (Aleister Crowley), extrait De Arte Magica

XIII

De Certaines Théories Juives

Parmi les juifs, il y a certains Initiés instruits en leur Qabalah qui maintiennent, ainsi que Nous le comprenons, que dans le Zraa ou la Semence réside une force créatrice inhérente que l’on ne peut ignorer. Ainsi disent-ils qu’avant qu’Eve ne soit faite, les rêves d’Adam produisirent Lilith, un démon, & que de ses relations avec elle les races du mal furent produites. Ainsi, minent-ils les Routes du Havre de l’amour conjugal avec beaucoup de restrictions ; comme celles-ci (1) il (l’amour conjugal) doit être un acte saint, précédé d’ablutions & de prières (2) toutes les pensées lubriques doivent être rigoureusement exclues (3) le but doit être seulement celui de la procréation (4) la bénédiction de Dieu doit être humblement invoquée, pour qu’ainsi l’enfant soit sous Sa protection particulière. Dans un autre langage, voici leur théorie : l’acte d’amour produit un désordre magique dans l’Ether d’Akasa d’une nature telle qu’il attire ou crée un esprit humain désincarné. Tout autre acte sexuel qui implique l’émission de semence attire ou crée donc d’autres esprits, incomplets & par conséquent malins. Ainsi, les pollutions nocturnes apportent des succubi, qui sont doués d’une existence séparée & qui peuvent vampiriser leur créateur. Mais des actes volontairement stériles créent des démons, & (si cela est fait avec concentration & une intention magique), des démons tels qu’ils peuvent favoriser cette intention. Ainsi, comme Levi en témoigne, pour greffer un arbre avec succès, le greffon est fixé par une femme quand l’homme copule avec elle per vas nefanum. Nous narrons également pour le bien de l’achèvement de leur méthode – perfectionnée par des Adeptes modernes – & faisons ici honneur & rendons grâce au nom de Notre Soeur-laïque Ida Nelidoff – pour atteindre l’extase spirituelle par des moyens sexuels. Et c’est cette méthode que Nous avons appelée la Lucidité Eroto-comateuse. De Arte Magica – Aleister Crowley

– 13 –

Ó Ordo Templi Orientis.
Pour le respect de la dîme.
NO- © Traduction Deus est Demon Inversus, mars 2002 e.v.
Pour l’Amour de tous Ceux qui Cherchent Librement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s